Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2015

Sacré chômage, chômage sacré

(Mes photos: A travers la grille, le printempschômage,emploi,us,ue,religion,éducation f

Le journal The Washington Post écrit ce matin qu'en 2014 le chômage a baissé dans chaque Etat pour la première fois depuis 1984, année où Apple dévoilait Macintosh. La proportion population/emploi est de 50%- 70%. 

Les chiffres de l'Insee publiés ce jeudi montrent qu'en France le chômage est passé à 10% (ceux qui connaissent bien le marché du travail français, le Pôle Emploi, ou simplement la société française en général, comprendront que cela veut dire facilement le double, même le triple et le quadruple dans certains endroits, et pour certaines catégories). 

Coïncidence, l'APEC, où j'ai un compte et un profil, me demande aujourd'hui par email d'actualiser mon CV (je l'ai fait en septembre dernier, en réprimant une forte envie de supprimer mon compte qui ne sert strictement à rien, et n'a jamais servi à quoique ce soit, sinon à fournir de la matière de travail à quelques employés). Vous avez des profils partout, avec vos CV vous alimentez des bases de données, chose complètement inutile en ce qui vous concerne, et vous le savez. Je fais une recherche sur moi-même, en introduisant sur ce blog le mot "chômage", et me voilà en 2005échanger sur la recherche d'emploi. Je relis ces notes d'il y a dix ans, et encore une d'hier.., en me disant que, même si j'avais 40 ans de vie devant moi, rien ne changerait..

 

Dans le même contexte (de l'emploi), j'ai suivi ces dernières semaines, via les médias en ligne, une polémique qui serait assez folklorique si elle n'était pas plutôt grave, comme symptôme..En Roumanie, l'église orthodoxe fait pression pour l'introduction obligatoire des cours de religion dans les écoles publiques. Conformément à sa Constitution, le pays est un Etat laïc, et l'inscription des élèves aux cours de religion se fait si les parents le souhaitent et signent un certain formulaire..Selon le ministre de l'éducation les choses sont claires, il n'y a aucune obligation, mais selon BOR (l'église orthodoxe roumaine) il y aurait plus de 6000 postes de professeurs de religion qui disparaîtront, donc autant de chômeurs en plus. En voilà un argument, on croit rêver..Les sections de théologie sortent des milliers de diplômés, mais tous n'arrivent pas à obtenir une paroisse (ça se monnaie..) Bien sûr, les veinards ont tout: les cours de religion à l'école, la paroisse, la villa, les terrains, la BMW...(rappelons au passage que c'est l'Etat qui subventionne les cultes religieux, aucun effort n'est nécessaire pour imaginer les passerelles..). Je dis souvent que c'est le pays avec le plus grand nombre de popes par habitant. Quelques chiffres à comparer: plus de 18000 églises, 4000 écoles, 400 hôpitaux dans ce pays de l'UE. Bientôt, on va rivaliser avec ces villes américaines où vous rencontrez une église évangélique tous les 200 mètres (à Charleston, plus de 100 églises..). Sauf que la Roumanie n'est pas les Etats-Unis. Un député suédois observe que l'UE devrait demander à la Roumanie d'honorer d'abord ses obligations et de donner la priorité à son peuple, et non à des projets de construction pharaoniques, comme la méga cathédrale (deuxième méga après la monstruosité architectonique décidée par Ceausescu, la Maison du peuple..) Le problème inquiétant n'est pas que l'église orthodoxe roumaine soit riche - officiellement 3 milliards d'Euros (sa soeur grecque l'est aussi.., le Vatican aussi..), mais qu'elle compose avec le politique, en termes d'influence et de décisions affectant le développement de la société, et que cela ne représente pas nécessairement un progrès. Normalement, une société devrait posséder d'autres leviers suffisamment solides, capables de faire contrepoids à l'agressivité du fait religieux, qui passe en force à l'offensive. L'éducation, la santé, la recherche, l'innovation sont les leviers créateurs d'emploi également. 

 

P-S Il est 23h30, je viens de regarder sur France3 un film que j'ai reconnu dès les premières séquences. J'ai dû le voir bien avant 2004, puisque j'en parlais dans la note "Les vraies prisons" de cette année-là. C'est "Les Evadés", 1994, de Franck Darabont, avec Tim Robbins et Morgan Freeman. J'ai suivi plus de 2 heures de film sans bouger, presque en retenant ma respiration, et en attendant l'image finale..J'ai réussi à la capter avec mon Smart. chômage,emploi,us,ue,religion,éducation f

14/12/2014

Cocaïne & Company

novembre 2014 091.JPG"Le Petit Poucet: pas plus grand qu'un pouce, il doit s'en sortir sans l'aide de personne ni aucun pouvoir magique, et il n'a d'autre ressource que son pouvoir éveillé. C'est lui qui représente le mieux le déséquilibre des forces entre le trafic mondial de la cocaïne et ceux qui le combattent. Depuis des années, c'est ainsi que je me sens moi aussi et je suis donc fidèlement son exemple" -écrit Roberto Saviano dans son tout récent livre Zero zero zero, paru en français aux Editions Gallimard sous le titre Extra pure. Il y raconte le narcotrafic d'un continent à l'autre, retrace des témoignages, fait parler le policier et le dealer, les chiffres, les documents, et les résultats des enquêtes internationales. Il se plonge dans les histoires de drogue et raconte le pouvoir criminel, en démontant le mécanisme invisible du narcocapitalisme dont les nouveaux visages -entreprises, banques, circuits légaux -sont l'expression de la loi de base du capitalisme: tant qu'il y a une demande, qui continue même à augmenter, il serait absurde de supprimer l'offre ou de la réduire radicalement. L'erreur principale des efforts américains consiste à croire qu'il suffirait que le mal soit extirpé à la racine, c'est-à-dire en Colombie. "On peut arracher une plante, mais pas le besoin de bien-être qui crée la dépendance et moins encore l'avidité des hommes. La cocaïne n'est pas le fruit de la terre, elle est celui des hommes".  
Tous les continents sont touchés, l'Australie est colonisée par la 'ndrangheta,  l'Afrique est blanche, les Calabrais craignent que les Mexicains envisagent de débarquer en Europe et d'envahir leurs places. Le marché de la drogue se situe entre 25-50 milliards de dollars par an rien qu'au Mexique. L'économie fonctionne comme un élastique: il est extensible tant que les lois et les règles de la concurrence sont respectées, mais au delà d'une limite, il va craquer. Aujourd'hui, l'économie est arrivée à un point de rupture, car toutes les niches sont occupées, tous les besoins satisfaits. "A la limite, tu peux te délocaliser à l'est ou essayer de travailler au noir pour ne pas payer d'impôts. Tu essaies de tirer le plus possible sur l'élastique. Pas facile, la vie d'entrepreneur. Des Mark Zuckerberg, il en naît un par siècle. Très peu sont capables de créer de la richesse uniquement à partir d'une idée, et même gagnante, cette idée ne génère pas toujours des revenus stables. Les autres sont contraints à une guerre de tranchée pour vendre des biens et des services qui ne dureront peut-être que le temps d'un battement d'ailes. Tous les biens doivent se soumettre à la règle de l'élastique. Tous, sauf un. La cocaïne. Il n'est nul marché au monde qui rapporte plus que celui de la coke. Nul investissement qui rapporte autant que la cocaïne. Même les dividendes record ne peuvent rivaliser avec les "intérêts"que produit la coke."
 
60% de la cocaïne saisie ces dix dernières années l'a été en mer et dans les ports. Le marché transatlantique de la cocaïne essaie de trouver de nouveaux moyens de transports (les sous-marins, les voiliers), de nouvelles routes. Les cartels peuvent même avoir leur propre flotte. Entre la corruption, le blanchiment et le terrorisme il y a un lien. Saviano dit avoir voulu comprendre à quel point "le monde des affaires et lié à celui de la criminalité, comprendre comment les crimes les plus violents -  extorsions, homicides, trafic d'armes et de drogues, proxénétisme -se marient à la perfection avec ceux que commettent les entrepreneurs, les hommes politiques, les financiers. (...) Un monde où toutes les énergies criminelles se rejoignent en dernière instance, pour converger vers un but unique: la maximisation des profits". Il considère que la seule solution possible, "peut-être horrible, atroce, angoissante", "si l'on veut tout arrêter", consiste en la légalisation complète des drogues, arrêtant ainsi les chiffres d'affaires qui gonflent, arrêtant la guerre.
Après avoir lu le livre, je me dis que sans doute, on ne veut pas tout arrêter..Et je pense à ces quartiers où le chômage dépasse largement les 40%, et où la police connaît parfaitement les trafics qui ont lieu, mais y va doucement, symboliquement parfois, car les gens doivent vivre, d'une manière où d'une autre (l'autre étant l'emploi quasi inexistant, ou les aides sociales, ce qui est loin de faire le poids..). 
 
J'ai acheté le livre de Saviano le mois dernier, mais il a attendu patiemment son tour dans ma petite bibliothèque. Je viens de le lire d'une seule traite, captivée, révoltée et résignée, le crayon à la main pour sélectionner quelques extraits et les partager aux autres. Cela, parce que je pars du principe que le discours de l'amour est  toujours plus puissant que le discours sur l'amour, et qu'il faut entendre la voix de l'auteur. Mais également parce qu'il m'a semblé que ces informations devraient arriver, même sous cette forme, au plus grand nombre de lecteurs. Et comme à chaque fois que je m'aperçois de la naïveté de mes propres démarches devant l'énormité de quelques vérités en béton, j'ai simplement ri en me souvenant de "ma dernière folie" (on le dit à propos de sacs à main, etc., ce n'est pas mon cas) : la lettre que j'ai adressée à Monsieur Mario Draghi à la BEI, afin d'obtenir un minimum pour ma micro-entreprise CEFRO et ses projets..La réponse sèche du comité machin, après des mois d'attente me fait comprendre qu'il y a d'autres projets à soutenir. Je n'en doute pas.
D'ailleurs, la voici: "Dear Mrs Serghie Lopez, Thank you for your letter of 01.08.2013, in which you enquired about the possibility of a financial contribution from the European Investment Bank Institute for the continous research activities of new theories and methods to be applied to management in Europe. We regret to inform you that the Committee for the subsidies were not in a position to give a favourable answer to your requests. Your sincerely, European Investment Bank Institute".

 

01/12/2014

Addictive music

DJ Klaws, digitally imported addictive electronic music di.fm, november podcast

(Photo Web: Chandra Xray Observatory image of Hydra A galaxy Cluster 840 million light years from Earth)

 Récemment, en voulant présenter CEFRO, j'ai résumé mon parcours professionnel dans une phrase: "de formation professeur de lettres, avec une carrière dans l'éducation nationale dans un autre pays européen, et titulaire d'un doctorat obtenu à Nice". Ecrire "un autre pays européen", au lieu de "Roumanie", avait le rôle de ménager les représentations du destinataire, dans lesquelles le nom de mon pays d'origine n'aurait pas été un point en ma faveur.. Mon destinataire ne pouvait rien contre ses représentations, ce que je comprenais, mais j'ai préféré le laisser découvrir par lui-même.

Alors, petite réparation. 

J'ai écouté hier, dimanche, j'ai bien aimé, et je l'ai planifié pour ce 1er décembre, jour de la fête nationale roumaine. Why not. Enjoy!

 

Klaws -Technological 55 (di.fm Nov podcast) by Klaws

 

 

29/07/2014

Rien que 24 ans..

 

exil, Mur, France, Roumanie, témoignage, 1990

(Mes photos: Assiette en céramique

Je suis entrée à la Fnac ce matin, dans le but précis de jeter un regard sur un essai sorti en mai dernier, "Les ex-communistes", l'auteur étant un universitaire français, ex-communiste. Je n'en ai pas eu pour longtemps..En prenant l'escalier pour descendre, j'ai aperçu sur la moquette un petit livre que quelqu'un avait probablement laissé tomber, et je l'ai ramassé. C'était Guy de Maupassant, La Parure. J'ai relu cette courte nouvelle en moins de dix minutes, là, en m'accoudant sur la balustrade. Mathilde Loisel finit par se rendre au bal pour lequel son mari lui avait procuré une invitation, et, l'espace d'une soirée, elle oublie sa vie morne de femme de petit employé et se sent vivante et admirée, avec sa belle robe et le collier qu'une riche amie lui a prêté. Mais de retour chez elle, la parure n'est plus à son cou. Les Loisel vont contracter une dette et travailler durement pendant dix ans pour rendre et rembourser le collier. Un jour, Mathilde, que les épreuves ont rendue méconnaissable, croise sa riche amie et apprend que le collier était un faux..

Je suis sortie de la librairie avec une curieuse sensation, un mélange de tristesse et de froid.. Ces trois derniers jours de juillet marquent mon premier voyage à Nice, il y a exactement 24 ans. Le texte que j'ai publié dans la liste Témoignages, "Vingt ans après", je ne le relis plus, je crois que la dernière fois c'était quand je l'avais enregistré. Néanmoins, par respect pour mon destin ou ma destination (synonymes en espagnol), j'ai voulu marquer le moment, et j'ai recherché quelques notes de juillet, à la même époque. Il se trouve qu'elles disent quelque chose.." Pourquoi réagir?", du 25 juillet 2006, "Bonne Fête, la France!", du 14 juillet 2008, "Et si le Mur n'était pas tombé?" du 27 juillet 2009, "L'effet DNS" du 26 juillet 2013. Dans certaines, la taille des caractère est différente, mais on peut zoomer. La note de 2009 a aussi une vidéo avec ma chanson de l'été '90, "Marina, Marina", je vais la rafraîchir avec cet autre clip, dont j'aime le décor, la mini rouge, la dame et sa robe d'été, et, bien sûr, le refrain (oui, c'est peut-être légèrement kitsch, mais ça ne fait rien)..http://youtu.be/i9-AtHiVHPo