Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2017

Protestations historiques

Carmen Lopez 17 hrs 

Plus de 70.000 personnes en ce moment, et il fait très froid. Ils ont réalisé un drapeau aussi, la créativité et la communication sont impressionnantes.
 
Image may contain: one or more people, crowd, outdoor and text
 
La presse internationale en parle, et des images sont diffusées par tous les médias. Il y a, dans ce mouvement de contestation inespéré en Roumanie depuis 1989, une dimension internationale très actuelle: sanctionner la corruption de la classe politique, réclamer un vrai Etat de droit et des valeurs. Parmi les très nombreuses réactions rencontrées ces derniers jours dans la presse et sur les réseaux sociaux, j'en ai retenu et résumé deux. 
 
(ILD) L’estimation quantitative est évidente, regardons un peu la qualité. C’est la plus grande protestation de l’histoire de la Roumanie. (…) Supposons que, du jour au lendemain, tous les protestataires et leurs soutiens disparaissent. Imaginons une Roumanie sans eux. Une Roumanie dont la population soit réduite à ceux qui soutiennent l’actuel gouvernement [PSD, l’ancien PCR]. Cela se traduirait ainsi : un déficit de capital humain et social, d’expertise technique, de capacité de gestion, de niveau d’éducation, de capital relationnel, de productivité, de capacité de travail ; un déficit de civilisation et de contribution à la transmission informelle des normes de coexistence civilisée ; un déficit dans la culture citoyenne, dans les standards de la vie publique et politique, et dans les équilibres entre le système de pouvoir et la société. Sans ces protestataires, la Roumanie, qui se situe déjà à la dernière place dans l’UE, tomberait au-dessous des anciennes républiques soviétiques, au niveau africain probablement. Nous pouvons aussi imaginer l’inverse : de quoi aurait l’air un pays habité par le type humain et les groupes sociaux présents aux protestations. Simplement, il serait au niveau d’un pays de l’OCDE, vraisemblablement en top de liste quant aux indicateurs économiques, sociaux et de gouvernance..
 
(ILD) L’Académie roumaine vient de ressortir un vieux chantage classique, à savoir le discours nationaliste et patriotard. L’idée est simplissime : lorsque les corrompus, les irresponsables et les incompétents qui dirigent le pays le mènent vers le désastre économique, social, politique, culturel, en générant finalement une situation de conflit social, alors, à ce moment-là, brusquement, quelque chose apparaît. C’est "la menace extérieure", "la perte de l’unité nationale", "le démembrement territorial".. Le chantage se résume ainsi : vous vous sentez peut-être mal gouvernés, humiliés, volés, insultés, mais, attention, nous sommes tous des Roumains, nous devons garder notre intégrité nationale. Laissez donc la classe dirigeante diriger, car elle défend l’Unité du pays. Et si vous ne comprenez pas, c’est que vous n’êtes pas de vrais Roumains…Ce n’est pas du patriotisme, Messieurs les académiciens, c’est un acte de trahison..

02/11/2016

Le déni

déni,roumanie,compétences,corruption(Mes photos- Greenville, SC, 2016)

L’inquiétant problème de la Roumanie est le manque de compétences réelles, dont on commence à s’apercevoir. Mais ce n’est que l’un des effets secondaires à long terme de la corruption politique qui a gangrené le tissu économique et social. Vous me direz que d’autres exemples peuvent être vite trouvés, et pas des moindres. Oui, sauf que les démocraties que l’on s’empresserait de citer ont ces quelques kilos en plus qui leur permettent de mieux résister en cas de maladie.. Autrement dit, une longueur d’avance qui les protège du pire. La Roumanie constate non seulement que ses compétences commencent à devenir rares, mais aussi que le pays se vide à une vitesse inimaginable. Que voulez-vous faire dans un pays où le train relie deux villes à une distance de 424 km en 14 heures ? C’est plus qu’un vol transatlantique long courrier. Bientôt, les politiques resteront entre eux, fiers possesseurs de biens et de comptes, mais aussi de deux Masters et d'une Thèse -plagiat obtenus en un temps record: deux ans. Les associations qui, en jouant la séduction et la carte de l’identité nationale, comme RePatriot, essayent de flatter la diaspora, participent d’une propagande désespérée. J’ai trouvé sur le net ce bref article qui parle du déni dans lequel s’obstine la Roumanie ("Les Roumains-le peuple malade du déni. La vérité nous fâche!") et dont j'ai donné une version plus loin. 

Lire la suite

18/10/2016

Les chaussures

chausssures,distribution,marques,businessOn en trouve à des prix de plus en plus abordables.. Normalement, ce terme convient au produit qui se caractérise par un bon rapport qualité/prix. Néanmoins, si vous souhaitez acheter des chaussures à 25 Euros, ce sera à vos risques et périls. Les marques de distribution (même les grandes, jadis honorables) savent bien que le consommateur a appris, entre temps, que ce qui est bon marché ne peut aucunement être un gage de qualité (on ne peut avoir les deux, la qualité et le prix, c’est de l’économie basique) et alors, elles affichent quotidiennement.. des soldes.

Je vois donc sur la boîte que le prix initial de la chaussure était 55 euros, et j’ai la chance de la trouver à 50% de réduction. Je fais confiance automatiquement. Cela veut dire que c’est une chaussure plutôt correcte. Alors, qu’en fait, pas du tout. Mais, comme je me trouve dans un grand magasin de chaussures bien connu, par réflexe, je me renseigne auprès de la vendeuse sur le pays de fabrication : le Vietnam. J’hésite, car j’espérais que c’était le Portugal, l’Espagne.. Finalement, je me dis que ce n’est pas la Chine (bien qu’il y ait Chine et Chine, paraît-il) et je sors ma carte bancaire. Le lendemain je retourne avec les jolis escarpins dans leur emballage d’origine, et je fais voir au responsable comment se présente la semelle intérieure, après exactement deux heures de marche: comme du papier déchiré.. Il rougit, prend un air étonné de circonstance (« un défaut de fabrication, très rare.. », « vous êtes la première »), mais il crédite ma carte tout de suite.. Non, ce n’est pas rare. Les marques auxquelles je faisais confiance il y a dix-quinze ans sont maintenant des groupes financiers..Ils n'ont plus rien à voir avec la chaussure, en tant que telle..J’entre dans une autre boutique et je choisis des escarpins fabriqués en Allemagne, à 75 Euros.. Une très bonne qualité, cette fois-ci. 

Petite recherche dans les Archives de ce blog avec les mots-clés « business et pauvreté»:

« Making money » -2012 ;

« C’est comme ça que je t’aime… » -2012 ;

« Faut-il tuer les pauvres ? »-2013 ;

« La justesse, la justice » -2013

15/09/2016

Intérêt


programme eu,cosme,pme,compétitivité(Photo Nice: Nouvelle étape sur le chantier du tramway square Durandy)

Dans le cadre du programme européen Competitiveness for Entreprises and Small and Medium Enterprises –COSME, voici un Appel à expression d’intérêt publié le 7 septembre dernier, délai le 25 octobre 2016: « ERASMUS for Young Entrepreneurs –support office ». Les précisions concernant la participation, l’exclusion, la sélection se trouvent dans le document PDF qui peut être ouvert ICI. CEFRO est intéressée et s’est inscrite.. 

 Update 20: http://www.cefro.pro/archive/2016/09/20/annonce-5850281.h...