Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2013

23 ans...

004 (3).jpg

Update 9 

http://www.cagle.com/2013/08/holiday-in-europe/ 

                                         *

(Mes photos: le jardin derrière la Bibliothèque Romain Gary)

 

Autour des dates qui ont marqué un événement crucial dans notre vie, notre mémoire nous offre un coffret-cadeau contenant le meilleur et le pire, pas forcément dans l'ordre chronologique, mais plutôt sous la forme d'un puzzle spécial. A chaque fois, le plus de recul nous fait reconstituer un tableau quelque peu différent, vu sous un autre angle. Exactement comme dans l'art du recadrage. Watzlawick résume très bien: "la transformation porte sur ce qui arrive, et non sur son pourquoi" (je suis entièrement d'accord, puisque je n'ai jamais été une fanatique de Freud..).

Donc, 23 ans aujourd'hui, depuis que j'ai mis les pieds ici, à Nice - et je n'ai pas trop voyagé ailleurs, en France. Pourtant, il paraît que c'est un beau pays... Je n'étais pas venue en touriste, et en général, il me faut une bonne raison, autre que le tourisme, pour aller quelque part. Alors, de quoi a-t-il l'air, mon tableau, en ce jour anniversaire? J'ai relu les trois notes plus loin (dans cet ordre), et le commentaire de "Marie" m'a fait sourire: cette arrogance typique, mais à l'air inoffensif, puisque servie comme "esprit critique", et que je sais décoder parfaitement maintenant, ne me fait plus rien. Ni l'incompréhension des réalités roumaines, ni l'antiaméricanisme sous-entendu, ni le désir dissimulé de vous forcer à un aveu d'amour inconditionnel envers la France -qu'importe si celle-ci vous reconnaît ou non..

C'est pourquoi, je n'ai jamais effacé ce commentaire. Après tout, il est la preuve que j'ai vu juste, et que j'ai choisi ce qu'il fallait. C'était en 2005, bien avant l'entrée de la Roumanie dans l'UE, et si j'avais été naturalisée, peut-être que Claudiu aurait eu le titre de séjour lui permettant de s'égarer sur le marché de travail français, en enchaînant, au mieux, les cdd.. Le vrai tableau, c'est lui.. En juin dernier, pour mon anniversaire, Ketric m'a envoyé quelques mots simples, qui m'ont réconfortée de ces 23 années de vie passées dans "l'enfer n°2" ("l'enfer n°1", justement, j'en sortais  -enfin, imaginons les cercles dantesques adaptés à notre époque...): 

"I hope you know how much you and D. mean to me, and I hope you know that I am happy we are family. Thank you for giving Claudiu the opportunity to explore the world; I am always thankful he came to Charleston where our paths merged. Rowen is a gift from God! I wish you a wonderful day! " 

C'est pourquoi, je vais poster de nouveau cette chanson country "portée par un beau chapeau": http://youtu.be/wb4n7dnW4nA

 

 


http://elargissement-ro.hautetfort.com/archive/2005/05/03...

 

http://elargissement-ro.hautetfort.com/archive/2005/05/06... 

 

 http://elargissement-ro.hautetfort.com/archive/2011/01/18...

 
 

26/07/2013

L'effet DNS


blog,site,cefro,dns

Update 26. Fin de la session de juillet avec mon cours Grundtvig FR-2013-431-003, et fin du programme européen Grundtvig 2007-2013. CEFRO a proposé une thématique d'actualité et a fait du bon travail, honnête et responsable, indépendamment du nombre de participants boursiers -quatre, trois, six, deux, ou même un.. L'investissement professionnel a été identique. Sur mon deuxième blog/site  www.cefro.pro, vous pouvez voir le support de ce cours en document Pdf., et dans l'Album Activité Cefro, quelques images de cette dernière session.

Toujours sur www.cefro.pro, colonne de gauche, il existe maintenant un lien vers un compte PayPal, pour soutenir l'activité de CEFRO (Donate/Support CEFRO's projects). CEFRO Professional services. Lifelong Learning Project (update 2013).pdf . Si un don est fait, il devra être signalé par un envoi d'email à l'une de mes adresses de contact figurant dans A propos.                                                                                   

                                                              *

(Mes photos: rosier du jardin derrière la Bibliothèque Romain Gary)

http://elargissement-ro.hautetfort.com/archive/2011/08/14... 

Par rapport à il y a deux ans, rien n'a vraiment changé, au sens d'une quelconque amélioration (bien au contraire, car en 2011, j'arrivais encore à payer diverse taxes et cotisations pour CEFRO). La session de juillet qui se déroule cette semaine enregistre un nombre réduit de participants (très peu ont obtenu une bourse Grundtvig).

Mon deuxième blog (qui fait office de site) http://www.cefro.pro est en train de prendre en charge l'aspect exclusivement professionnel de ce blog principal (cefro.fr  disparaîtra fin septembre), et je commence moi-même à m'y habituer. J'ai eu recours à cette solution parce que je ne pouvais me payer un site, mais finalement, c'est peut-être mieux. Pour être sincère, j'ai quand même réalisé deux choses: Cefro.pro n'envoie plus à la Roumanie, et il n'a plus le DNS en .fr, mais en .pro, ce qui représente, dans mon esprit, une ouverture à l'international (sens large, mais délimité aussi, puisqu'il existe des régions auxquelles je ne pense même pas..). C'est pour dire que je me sens plus légère, plus détachée... 

 

 

25/06/2013

Faut-il tuer les pauvres?


roumanie,france,évasion fiscale,business pauvreté,gouvernance
Update. July, 1st. Close your eyes and imagine yourself driving on an American road and listening to this: http://youtu.be/qBPAjwQymm4  -that's what I'm doing to forget..
                          *
Les pays ne sont pas des entités naturelles, il n'y a pas de Roumanie éternelle, ni d'Allemagne éternelle, ni de Paraguay éternel.. Les pays sont les constructions artificielles des hommes, et il faut les cultiver et les entretenir constamment, car le succès ou le désastre d'une nation peut se produire en un intervalle de temps très bref, à peine une génération. La Roumanie est en train de s'éteindre avec chaque jour qui passe, sous le poids de sa propre gouvernance. Le commissaire européen à l'énergie M.Günter Oettinger se dit préoccupé par le fait que le pays ne soit pas gouvernable. Le ministre roumain des affaires étrangères M. Corlatean a réagi, en demandant "des explications officielles et convaincantes", et le député européen socialiste Mme Cretu a demandé au président Barroso de "se délimiter des déclarations de son commissaire" au motif qu'il n'est pas démocratique de critiquer un gouvernement élu à 56%. Alors, si la Roumanie est gouvernable et bien gouvernée, pourquoi a-t-il fallu qu'un pacte de cohabitation entre le président et le premier-ministre soit validé par les deux gardiens, l'UE et les US? La Roumanie vient de sortir du déficit au prix des coupes opérées dans les investissements, c'est aussi simple que ça. Elle a un chômage des jeunes de plus de 22%, et l'une des productivités les plus basses en Europe, à cause d'un entreprenariat faible et d'un soutien insuffisant à la recherche et au développement (savoir décoder les termes: là où le rapport de la CE écrit "capacité administrative insuffisante", il faut comprendre "catastrophique"). (Source: http://www.romanialibera.ro/opinii/editorial/cum-se-sting... )
 
Au point où en est l'Europe actuellement, il me semble bien que ces quelques observations à propos de la Roumanie pourraient s'appliquer aussi à d'autres pays, en respectant les nuances et les proportions. Et là, il me vient à l'esprit une comparaison. Supposons que vous écoutiez quelqu'un s'inquiéter pour le paiement de son loyer de 3000 euros par mois, alors que vous, vous inquiétez pour votre loyer de 400 euros par mois. Vous réfléchissez, en vous essayant aux méthodes d'empathie bienveillante, sans vraiment y parvenir. Alors, vous faites plus simple, vous dressez une sorte d'inventaire des choses décentes que l'autre peut se permettre normalement, lorsque vous, vous faites tout par vous-même:  aller chez le coiffeur (pédicure, esthéticienne), prendre un taxi vers ou de l'aéroport, boire un verre d'eau ou un café sur un aéroport, se soigner correctement grâce à une mutuelle correcte (par exemple, ne pas accepter un antibiotique générique dont l'un des excipients est la laque aluminique, et qui vous brûle encore plus que votre gastrite, mais se payer l'original à 40 euros -oui, bien sûr, "c'est exactement pareil"...), acheter parfois chez le traiteur. Que des basiques..Conclusion: un autre standing, et les même soucis.. Monsieur Tapie, à qui il ne resterait que 100 millions (sur les 400 reçus après le fameux arbitrage), serait d'accord.
 
Il en va de même pour l'évasion fiscale, dont le montant pourrait résoudre pas mal de choses - j'ignore s'il existe une estimation exacte quant à la Roumanie, mais la France perdrait quelques 80 milliards d'euros.. Pendant ce temps, des impôts et des taxes sont payés par les autres, mêmes par les plus insignifiants, ceux que l'Urssaf, le Rsi, le Trésor public, la Cipav, retrouvent implacablement, avec cette exactitude digne de toute administration performante. 
A se demander si l'idée ne serait pas de tuer les pauvres. Non, parce qu'ils faut qu'ils consomment.. Et la pauvreté, c'est un marché qui ne connaît pas la crise. Voir dans Marketing Magazine, novembre 2012, "Le business de la pauvreté". On comprend mieux pourquoi il existe des déodorants à 1,99 euros (à l'aluminium, triclosan etc..), des chaussures à 10 et à 5 euros.., et ainsi de suite. Au cas où vous pourriez suspecter cet argumentaire-là de cynisme, on vous explique qu' il s'agit en fait de respect pour la dignité des pauvres..La classe! 


15/06/2013

Des infos..

NSA, extrême droite, parlement européen, Roumanie, Cefro
Update. Libre-échange transatlantique. J'aurais une question. Si quelque lecteur français (ou pas nécessairement) a une réponse, qu'il se sente libre -feel free - de m'écrire, même sous pseudonyme, cela ne me dérange pas, je sais que les commentaires courageux sont sous pseudonyme.. La voici, la question: comment  explique-t-on que le PE et les gouvernements des 27 (26 sans la France) aient voté pour le maintien de "l'exception culturelle française" ( pour exclure le secteur de l'audiovisuel des négociations commerciales avec les US), puisque celle-ci ne concerne pas le gouvernement tchèque, bulgare, polonais, letton, lituanien, grec, bulgare, britannique, allemand, espagnol, italien, hongrois...etc. (enfin, les 26)?  
                              
Update. "Virgin" vient de fermer définitivement, à Nice aussi. Depuis 2001, c'était l'endroit où l'on prenait son temps à feuilleter des livres, à écouter des albums, avant d'en acheter. Pour moi, c'était le seul espace disons culturel, à Nice (enfin, qui m'était accessible), où je pouvais me détendre, en lisant pendant une heure ou deux, ou en découvrant des albums. Ma petite bibliothèque et ma petite discothèque à Nice ont ainsi pris forme..Je n'achète jamais de livres ou de CD en ligne, ni d'autres produits, d'ailleurs (font exception les billets d'avion, les abonnements courants -antivirus, plateforme..). C'est peut-être une question de rapport aux objets..
J'avais mis dans un albums plus bas une photo, en 2005, un samedi après-midi chez "Virgin" :  http://elargissement-ro.hautetfort.com/album/mon_automne_... que je découvre avec une certaine nostalgie (j'ai aussi tapé Virgin dans Rechercher et pu repérer dans les notes certains livres ou albums, liés aux instants t1, t2, t3...). Cela dit, je ne vais pas me lancer dans des considérations socio-économiques qui me lassent et me dépassent, les journaux le font largement. 
                                                          *
L'information va à vive allure, les événements se succèdent au vu et au su de la planète, chaque jour apporte son flux de faits et de mots, certains retiennent votre attention, d'autres peuvent vous toucher, et d'autres ne font que glisser.. Le traçage des appels téléphoniques par la NSA est-il une atteinte à la liberté individuelle? Apparemment, pas plus que d'autres moyens susceptibles de tracer, présents dans la vie quotidienne: carte bancaire, IP, serveurs, enregistrement auprès d'administrations diverses et variées. On crie au Big Brother, mais celui-ci est tellement polymorphe, que pour l'anéantir, disons, il faudrait retourner 80 ans en arrière.
La mort violente d'un jeune militant d'extrême gauche tombé sous les coups d'un militant d'extrême droite, en France, me parle davantage. Je suis étrangère ici, et forcément, plus attentive à la signification profonde de tels symptômes ("actes isolés.."). Je prenais un café avec un ami français (pas de souche) et, en plaisantant, je lui ai posé la question si les groupes d'extrême droite visaient tous les étrangers..."Les maghrébins, c'est autre chose, me dit-il, ils font partie de notre histoire, qu'on le veuille ou non. C'est plutôt les autres, cette Europe-là...". Je me rappelle la sincérité désarmante de mon amie I. (française de souche, elle): "Mais, Carmen, tu n'as toujours pas compris pourquoi tu ne réussis à rien faire ici? Parce que tu -es- Rou-maine, voilà. En plus, à Nice.. Ailleurs, en France, peut-être... Et encore...". 
Cela dit, je persévère, quoi d'autre? J'ai acheté un nouveau nom de domaine, chez un serveur français (une extension en pro, Claudiu m'a dit qu'il n'en avait jamais vu.., et je me demande si j'ai bien fait) dans l'idée de refaire mon site Cefro, mais pour le moment, vu les prix prohibitifs pour moi, j'ai décidé d'ouvrir un deuxième blog qui prendrait en charge des aspects exclusivement professionnels (www.cefro.pro), et de lier le nom de domaine à la plateforme, pour personnaliser, c'est déjà ça..). C'était comment cette phrase-là? "Faites tout ce que vous pouvez, avec tout ce que vous avez, dans le temps dont vous disposez, à l'endroit où vous vous trouvez". Alors, je fais..
Cette semaine, une autre phrase m'a rendu songeuse, celle-ci dans un contexte différent, dite par l'ancien premier ministre français Pierre Mauroy, qui vient de partir à 84 ans (peut-être aussi parce que ma mère aurait eu le même âge), et j'ai cherché l'enregistrement sur Internet: "La fin de vie, c'est comme lorsque j'ai vu la mer la première fois, (quelque chose) qui s'impose à vous majestueusement avec solennité, beaucoup de force et une très grande beauté". Bien sûr, il y a autant de façons de mourir qu'il y a de gens, mais un bon destin, ou un destin juste clément, c'est quelque chose. Peut-être que je réfléchis à cela parce que je viens de lire un roman de R.J Ellory, qui retrace l'histoire de la mafia des cinquante dernières années, dans une fiction -document, un mélange de violence et d'empathie d'une force exceptionnelle (A Quiet Vendetta).  Mais je me suis aussi détendue avec les 'Greguerias' de Ramon Gomez de la Serna: "Les anges fabriquent les papillons pendant leurs heures de bureau". 
La couverture du dernier événement retentissant en Roumanie m'a amusée:  le procès de notre berger national, député européen, patron d'une équipe nationale de football, Gigi Becali, pour une affaire de vente/achat de terrains appartenant à l'Etat (l'Armée), soit quelques dizaines de millions d'euros (ce n'est pas énorme, comparé à l'affaire ressemblante en France, dont on parle en ce moment, celle-là de l'ordre de centaines de millions d'euros, mais la Roumanie est aussi plus petite..). Alors, tous les journaux expliquaient comment Becali allait occuper son temps en prison, à faire de la peinture et de l'origami, car pour la lecture, ce serait un peu difficile...
Et je me disais que j'avais un meilleur CV que notre berger national, et que cela me dirait de siéger au parlement européen, le poste s'étant libéré. Telle que je me connais, je ne m'absenterais pas, je n'aurais pas besoin d'une assistante pour écrire mes interventions, et je ne me ferais pas livrer le fromage du pays à Bruxelles, je me contenterais du fromage que l'on trouve sur place. 
 
 et http://myshots.hautetfort.com (pour les photos récentes -clic toujours sur "photo précédente" pour les faire défiler).