Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2013

Lettres

Update 16. Choses plus graves que le sacré à travers le langage poétique: mauvaises nouvelles pour le géant UPS, l'UE n'a pas donné son accord. Il se trouve que cela m'affecte, puisque un projet personnel commun avait pris forme, et tenait à un fil, mais il tenait.. Je me fais violence pour ne pas penser à d'autres "petits" aspects politiques, économiques, sociaux, qui  vous font déchanter. Ce serait fatal pour le moral. En plus, en ce moment, ce serait aussi me couper l'unique branche sur laquelle je suis assise en équilibre précaire (comme tant d'autres..). Par exemple, hier, on m'a demandé, dans la rue, l'adresse du Pôle Emploi - un très jeune garçon, frêle, habillé soigneusement comme pour aller à un entretien d'embauche, il tournait en rond dans le centre ville, sans découvrir que sur trois agences il en restait une seule, assez loin..Je lui ai souhaité bon courage, et son visage s'était éclairé, comme si je lui avais proposé un emploi.. Et j'ai senti les larmes me monter aux yeux, car il était au début de sa vie professionnelle, et je suppose qu'il avait beaucoup d'espoir, avant de faire connaissance avec l'engrenage broyeur..

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/anticip... 

 

HPIM3182.JPGIl y a quelques années, j'ai apporté de ma bibliothèque de Roumanie, pour ma (plus) petite bibliothèque de Nice, ce recueil de poésies de Mihai Eminescu, Editions de la Jeunesse, collection "Bibliothèque de l'Ecolier", Bucarest, 1967. Chaque 15 Janvier, je le prends sur l'étagère, et je le place sur mon bureau. Je relis surtout Luceafarul, et bien que je connaisse le poème  par coeur (depuis toujours..), c'est toujours l'émotion, comme si  je l'entendais pour la première fois. Et je me rappelle que la poésie, c'est de l'ordre du langage sacré, et que probablement, le sacré "est capable de se communiquer", en tant que "bien véritable", comme écrit le philosophe qui s'était résolu de le chercher (heureusement qu'il a été excommunié, sinon il ne l'aurait pas trouvé...).

Ce matin, je passais devant une librairie qui exposait des ouvrages de l'artiste Tobiasse, et j'ai aimé ceci: "seule la mémoire donne une existence à l'image et aux mots qui forment la conscience du moment présent que nous vivons"

 http://youtu.be/PutB0_FSvok

 
 

10/01/2013

Double happiness teacup

Happy Birthday, sweet Rowen Valentina! Six years old! La Multi Ani!

 Bon Anniversaire, CEFRO! Cinq ans, quand même!

Cette tasse décorée de l'idéogramme "double joie" (de chez Nature & Découvertes), pour mon thé vert de l'après-midi.

Choix musical: http://youtu.be/arxIufXJt7g

015.jpg

21/12/2012

Silent Day

Sur Fb, Illuminati Exposed Media publient la photo d'un enfant du quart monde qui semble nous dire : "Je n'ai pas peur que le monde prenne fin en 2012, j'ai peur que le monde continue sans que rien ne change." Et que pourrions-nous espérer, de cette possible nouvelle ère, d'autre qu'un surcroît de conscience? Nous sommes déjà au courant que le progrès auquel nous sommes arrivés n'en est pas forcément synonyme.

Trouvé quelque part: Quelle différence entre un scientifique, un philosophe, et un théologien? Le scientifique cherche dans une chambre obscure un chat noir. Le philosophe cherche dans une chambre obscure un chat noir qui n'est pas là. Le théologien cherche dans une chambre obscure un chat noir qui n'est pas là, mais lui, à la différence du scientifique et du philosophe, le trouve parfois. J'ai pensé au magnifique chat noir, gardien du sapin de Noël, jolie photo postée sur Fb par Tom (cet ami américain, que je n'ai pas rencontré en personne, et qui est fort attaché à la Roumanie -son site artistique et subtile dans Links, à droite). J'ai demandé à Tom si le nom de son magnifique chat noir (Kafka) ne serait  pas lié, par association voulue ou non, à ce cher pays des Carpates, qui occupe son esprit et ses vacances d'été. Et je me suis dit aussi que le chat noir inexistant, que le théologien trouve parfois dans une chambre obscure, pourrait bien s'appeler Kafka..

   

Joyeux Noël!  Merry Christmas!  Craciun Fericit! 

http://youtu.be/yZUZ_twxVwY 

Bonne Année!  Happy New Year!  La Multi Ani! 

16/12/2012

Making money

J'ai une playlist, sous un pseudonyme. Elle est assez hétéroclite, et de temps en temps j'y retourne, le temps d'une pause. J'en fais le tour, j'écoute, je découvre les vidéos qui ont été supprimées (notifications de la part d'un tiers, droits d'auteur, ce genre de choses). Les vidéos qui résistent reçoivent des pubs, or, il se trouve que je n'aime pas les pubs sur les chansons. Disons qu'il n'existe plus de territoire (physique et psychique) que la dynamique de la publicité n'ait conquis, ça réussit à brouiller vos émotions et vos réflexions, tout en rapportant, sans doute - je ne sais pas combien, je n'ai jamais essayé. "Il faudrait, peut-être - me souffle ma raison- les sous sont inodores, incolores". Il y a quelques semaines, j'ai téléchargé Spotify sur mon petit ordinateur (pour faire plaisir à Ketric -qui elle, y va et met des links sur Fb-, et pour voir ce que ça donne), et j'ai écouté quelques albums. Il est vrai que vous trouvez tout ce que vous cherchez, moi, j'ai trouvé un album de Joe Dolan, et je l'ai écouté pendant trois jours. Mais, je n'ai pas donné suite à leur offre Premium, comme je ne le fais pas non plus pour un certain site qui m'envoie avec persévérance le même e-mail: "Carmen, your talent is in demand, headhunters actively send contact requests to highly candidates like you, you can see the details of your contact requests and respond to headhunters as a Premium Member...Upgrade now!" (quels "headhunters", soyons sérieux...). Pendant trois jours, quand j'allumais mon ordinateur, le programme de la radio s'activait automatiquement et me lançait la même invitation, et moi, je passais mon chemin.. Trois jours plus tard, j'allume mon ordinateur et le programme (que j'avais bel et bien téléchargé, et qui figurait dans Bureau) avait disparu!! Donc, comment ont-ils pu le faire, technologiquement parlant? Alors, ce type de marketing s'apparente à du brigandage sophistiqué, mais ça reste du brigandage, comme intention et comme démarche. Vous n'avez pas la réaction escomptée, vous êtes rayé... Un aspect qui devient de plus en plus fréquent. Beaucoup de sites présentent une offre gratuite, seulement, elle ne fonctionne pas vraiment, son rôle étant de vous accrocher pour une offre Premium payante. Or, les deux possibilités devraient coexister, chacune avec son contenu adapté. On assiste à l'expansion du marché de la précarité, autrement dit, du business de la pauvreté -et le marketing s'y adapte, parce que la précarité reste de la consommation (certes, d'un autre type), et qu'elle peut générer de l'argent, au même titre que la consommation normale/décente. A condition, comme disent les spécialistes avec ce qui pourrait passer pour du cynisme, et qui n'est que de l'observation lucide, d'instaurer "une vision dynamique et valorisante autour de ces populations".. Alors, c'est pour dire que j'aurais pu me sentir humiliée par la radio en ligne dont je viens de parler, mais j'ai préféré sublimer mon humiliation en écrivant cette note sur mon blog (lequel n'est pas en offre gratuite, je précise..).