Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2009

L'esprit country

Samedi dernier, j'ai découvert un peu d'Amérique à Nice, dans les jardins de Cimiez: le festival de country music (musique kuntri', comme on prononce couramment ici). J'ignorais que pareil engouement pouvait exister en région niçoise, mais j'ai passé quelques heures de détente et de nostalgie, dans un espace que j'aurais cru Américain, si je n'étais pas assise à l'ombre des oliviers méditerranéens, en pensant à la Caroline du Sud, à Claudiu et à sa petite famille, à l'espoir de les revoir bientôt, et qui est plus fort que l'angoisse du voyage..Tout y était: costumes, accessoires, danses, quelques voitures et motos authentiques, frites, bière, joli concert avec jolie chanteuse glamour, genre les années '50. www.anca06.com .

15/02/2009

Carnaval (légère démystification)

Février, c'est le mois des carnavals. Celui de Nice vient de commencer, et j'aurais tant aimé en offrir quelques photos sur mon photoblog http://myshots.hautetfort.com (catégorie Loisirs, photos du bas vers le haut). J'ai essayé, quand même. Finalement, je reconnais ne pouvoir faire autre chose que suggérer l'atmosphère des préparatifs, et partager les photos de la Reine (plutôt chic cette année), du Roi (des mascarades, cette année), et de l'écran géant installé Place Masséna. Je vous assure que j'ai fait l'effort de m'approcher de la Promenade des Anglais, fermée de partout, et que j'aurais pu, à la limite, me résoudre à acheter une place debout (10 euros, chaque centimètre carré doit rapporter, tout comme les toilettes - à Nice vous n'en trouvez pas, vous devez entrer prendre un café quelque part), puisqu'en tribune toutes les places étaient prises (20 euros), mais après quelques minutes j'ai fait demi-tour..En fait, c'était pour la première fois, depuis bien des années...J'évite le Carnaval, chaque année, à la même époque, j'emprunte d'autres rues, je réfléchis aux horaires afin de ne pas me retrouver au milieu de la foule en liesse, au milieu des jets en couleurs des bombes que je peux recevoir sur mes vêtements et dans les cheveux. Je ne connais pas d'autres carnavals, sans doute celui de Venise a-t-il un autre style, en tout cas, pour rien au monde je ne voudrais me trouver à...Rio, non plus! Non, ce n'est pas de l'agoraphobie. Disons qu'une foule qui manifeste pour une cause est plus rassurante qu'une foule qui se divertit. Pourtant, je ne participe pas non plus à des manifestations en France (et ici, ce ne sont pas les occasions qui manquent !), tout simplement parce que je ne suis que résidente, et que je n'aime pas me retrouver dans un fichier français, quand il existe déjà les fichiers roumains...J'ai deux souvenirs liés à la foule. Le premier, c'était en Roumanie, j'étais avec les manifestants, dans ma ville, en ce 22 décembre '89, et aussi à Bucarest, Place de l'Université, au printemps '90 -ce fut le seul moment de grâce qui me soit resté, ce peuple-là n'existe plus, c'est comme s'il n'a jamais existé... Le deuxième moment, c'était à Nice, en '92, avec des amis français j'assistais pour la première fois au Carnaval. J'étais prise dans un tourbillon de bombes, de jets de confettis, de danses, d'agitation, que j'ai paniqué et je me suis défendue en commençant à parler...en roumain.
Mais voyons le côté pratique: il paraît que Nice compte sur plus d'un million de visiteurs cette année, le temps est frais, mais ensoleillé, les commerçants reconnaîtront peut-être, bien que jamais facilement, que ça marche...
P.S. Mes choix de la semaine: Middle of the Road - Samson and Delilah 1972 Ils sont délicieux, en espérant que la vidéo restera disponible.. et aussi Pussycat - Georgie (1976) J'ai dansé sur cette chanson, dans une autre vie..

19/11/2007

Couleurs et parfums de Novembre (Album)

Pour ma mère, en particulier, qui aimait tant peindre l'automne, ce premier Novembre qu'elle verra ainsi.

05/07/2007

Photos ROU/link

A mon avis, ce sont des photos de professionnel, bien que leur auteur, modeste, s'en défend. En tout cas, on peut deviner, dans ces prises de vue, l'amour et la nostalgie de celui qui habite loin, très loin...  

http://www.photo.net/photodb/folder?folder_id=421350