Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2014

Le populisme, toujours...

presse, populisme, barbarie, diplomatie US, UE, roumanie,

Update 26. Concernant le récent accident dans les montagnes Apuseni, en Roumanie, qui a enflammé l'opinion, voici un article paru dans le Washington Post (washingtonpost.com) signalé par la presse roumaine: "Small plane crash in Romania unleashes public ire", 23 January. L'article [couvert par les droits d'auteur] remarque que la Roumanie, pays de 19 millions d'habitants et sans ennemis externes, possède 7 services de renseignement, y compris les principales agences d'espionnage interne et externe. Le gouvernement n'a pas été capable d'utiliser sa dotation technologique la plus récente pour localiser et sauver les victimes du crash, en revanche il investit lourdement dans la surveillance. 

                                                                           ***

(De mes photos: ghost led keyring)

Que peut-on lire de notable dans la presse roumaine des dernières semaines? A part les informations qui reprennent les informations présentes dans les quotidiens du monde entier, il y a celles qui sont purement nationales, mais pas d'intérêt uniquement national..Je retiens l'acquittement de l'ex-dirigeant de la Société Nationale des Chemins de Fer (Cai Ferate), Necolaiciuc, accusé de fraude et extradé des US pour pouvoir être jugé dans son pays, ainsi que la nouvelle condamnation de l'ancien premier ministre Adrian Nastase (éventuel rappel ici, premier paragraphe). Ces deux dernières décisions de justice ont polarisé de nouveau les opinions, mais comme je ne suis pas capable de m'orienter dans les intérêts qui les sous-tendent, je remarquerai seulement que l'une des affaires a été médiatisée plus discrètement que l'autre.. Un événement intéressant: la visite de l'adjointe de la diplomatie américaine, Victoria Nuland. La diplomate observe qu'il est inquiétant que la justice en Roumanie soit attaquée, elle dit aussi qu'elle a été informée des éventuelles solutions d'avenir, mais qu'elle ne perçoit pas clairement la trajectoire que se propose le gouvernement roumain [nous non plus..], et qu'elle considère qu'il est important d'avoir un large débat ouvert et sincère sur la transparence de l'Etat de droit. Enfin,  elle dit ne voir qu'un pur hasard dans le fait d'être arrivée en Roumanie à un moment où le premier ministre roumain "avait d'autres obligations"..C'est un peu hallucinant, ou surréaliste, comme vous voulez, car le premier ministre avait effectivement disparu, et pendant quelques jours, la presse ne faisait que parier, avec plus ou moins d'humour, sur les supposées obligations du chef du gouvernement.. Jusqu'à ce que le conseiller du premier ministre lâche cette phrase d'une dignité remarquable, "la Roumanie n'est pas une colonie USA". Et toc. Néanmoins, ces dirigeants (élus, hélas...) qui s'expriment au nom de toute la nation, n'ont jamais fait la moindre expérience de l'expatrié roumain, en tant qu'individu, par exemple . En tout cas, je ne vois pas pourquoi l'officiel roumain s'exprimerait comme le chef d'un Etat africain..Et je tombe sur ces passages dans un récent article publié dans RL, sur les effets du populisme (et le règne de la barbarie) dans une Roumanie actuelle qui semble s'éloigner toujours plus de ce à quoi elle devrait prétendre:  

Lire la suite

10/01/2014

Anniversaires 2014

001fleurs rouges vert.jpg

(De mes photos)


Happy 7th Birthday, Rowen Valentina! La multi ani! 


Bon Anniversaire, CEFRO, 6 ans, malgré tout! On continue.



Les deux dés, que je garde dans mon porte-monnaie, sont tombés hier pour la première fois dans cette combinaison (six-six). Ils sont tombés vraiment par hasard, lorsque j'ai renversé le porte-monnaie sur le bureau, pour compter...Le plus petit (blanc), je l'ai trouvé après le départ de ma mère, dans son appartement dont la vente allait donner CEFRO en France.. L'autre (brun), je l'ai trouvé dans cet appartement (condominium) à Charleston loué pour quelques jours de vacances, lors du premier séjour aux States en 2007. Même si pour Mallarmé un coup de dés jamais n'abolira le hasard, selon les dernières théories, il paraît que celui-ci n'existe pas.


 Et la chanson (de Rowen): http://youtu.be/BD9EPeGWoLQ

001 (17).jpg

02/01/2014

Fin des restrictions pour les Roumains et les Bulgares

marché du travail,ue,restrictions,roumains,bulgares,immigration est-européenne,systèmes sociaux

(De mes photos)


J'ai résumé plus loin l'article publié dans Romania Libera: "Comment vont changer les Roumains le marché du travail dans l'UE".

 

Après les deux derniers élargissements, plusieurs pays européens ont demandé et ont obtenu des périodes de transition assorties de restrictions sur le marché du travail pour les citoyens ressortissants de ces pays-là. Les restrictions concernant l'élargissement 2004 ont expiré en 2011, celles qui visent la Roumanie et la Bulgarie ont expiré hier, 1er janvier 2014. Grande agitation en Europe, surtout en Grande Bretagne et en Allemagne. La crainte des Britanniques de subir une vague d'immigration roumaine et bulgare serait-elle justifiée? Honnêtement, nul ne saurait le dire. Mais pourquoi les Roumains sont-ils indésirables en Grande Bretagne? Il faudrait aller chercher la réponse dans l'élargissement 2004, et dans la libéralisation du marché du travail en 2011. Environ 500.000 ouvriers polonais se sont définitivement installés en Grande Bretagne entre 2004 et 2011. Le tant redouté "plombier polonais" n'a pas choisi la France, le pays qui l'avait inventé et qui avait rejeté la Constitution européenne à cause de lui, mais la Grande Bretagne, pays au marché du travail beaucoup plus dynamique, aux salaires et aux avantages sociaux plus élevés. Selon un récent sondage, 50.000  Roumains pourront bénéficier de la levée des restrictions et iront s'installer en Grande Bretagne, mais le précédent polonais a déjà déclenché une hystérie en masse au sujet de la nouvelle vague d'immigrés est-européens. Deuxième pays préféré par les immigrés roumains, c'est l'Allemagne, mais dans ce pays aussi, il existe des objections politiques. L'objet principal d'inquiétude reste le "tourisme social", la pratique de se faire enregistrer comme bénéficiaire des aides sociales très généreuses en Allemagne, en Grande Bretagne, en Norvège. Dans les tabloïds on trouve plein d'histoires sur les immigrés venus de Roumanie -en particulier les Roms - qui profitent des systèmes sociaux dans ces pays. Néanmoins, le nombre de ces profiteurs est relativement réduit. 



(Time. Pictures of the Week: December 27 – January 3
A dancer from Romania's northeastern region of Moldova performs the "bear" dance, a ritual for good luck in the New Year, during a traditional parade in Comanesti, 300 km northeast of Bucharest, Romania)

marché du travail,ue,restrictions,roumains,bulgares,immigration est-européenne,systèmes sociaux

Lire la suite

18/12/2013

Joyeuses Fêtes!

               Joyeux Noël! Merry Christmas! 

  fêtes de fin d'année,noël,nice,customs broker, claudiu      Mon cadeau pour ce Noël, c'est le récent succès de Claudiu au test Customs Broker License Examination. Il vient de recevoir la lettre officielle, après avoir reçu d'abord la copie avec ses réponses et les réponses correctes. Je l'avais soutenu dans sa décision il y a quelques mois, et depuis août, il a beaucoup travaillé sur tous les fronts: son poste, l'arbitrage soccer, la musique, la famille, et ce test (lequel est assez impressionnant pour moi, puisque je n'y connais pratiquement rien..). Mais je me sens comme on devrait se sentir lorsqu'on met sa vie en jeu pour quelque chose de plus important que soi-même, et que l'on voit que tout cela valait la peine. 

 P-S. Mon choix musical pour les Fêtes, cette pièce de Claudiu 'Klaws' : Landing (di.fm August podcast) sur Pure Perception Records.
 

 


 ,