Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2019

L'autoroute

facebook
(Mes photos- Une fleur) 
 
Un entrepreneur roumain de Suceava vient d'inaugurer l'unique mètre d'autoroute dans l'est du pays, en Moldavie, réalisé à ses frais. Il a également lancé un appel pour protester sous la devise #sieu (moi aussi) contre l'absence d'une infrastructure civilisée. Des dizaines de milliers de particuliers et d'entreprises ont adhéré à cette forme de manifestation, et ce 15 mars à 15 heures, pour 15 minutes, le pays s'est figé dans une révolte à l'adresse des autorités qui le condamnent au sous-développement.

Qu'est-ce qu'un pays, européen de surcroît, sans infrastructure routière en l'an 2019??
Depuis 2007, des milliards d'euros de fonds européens ont été alloués à la Roumanie, elle n'en a rien fait, elle les a détournés ou, ces dernières années, ne pouvant plus frauder facilement, ne les a pas absorbés. La Roumanie leur préfère les partenariats avec la Turquie, la Russie… Au bord du gouffre. 

Je n'aurais jamais imaginé, en février 2004, quand j'ai lancé ce blog, que 15 ans après, la Roumanie pourrait ressembler à ça. Je n'y vais plus. Les trains déraillent, les routes sont meurtrières, les immeubles n'ont jamais été consolidés, rien n'a été construit, l'administration est absurde, le système de santé est inexistant, l'économie est artificielle. Une mafia bien consolidée dans le tissu politique et administratif central et local rend impossible toute perspective optimiste, malgré les actions d'une société civile qui reste timide, car elle n'a ni tradition, ni éducation politique.. Comment faire quand, dans un Etat, la moindre structure est atteinte?  

 
 

Commentaires

Ce blog a 15 ans. L'élargissement européen à la Roumanie n'a eu qu'un seul bénéfice: les Roumains peuvent quitter le pays et essayer de vivre ailleurs, en Europe ou aux Etats-Unis

Écrit par : Carmen | 15/03/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire